Ecriture illustrée

Il a fallu apprendre à vivre avec.
Elles m'ont beaucoup enseigné.
Elles ont provoqué toutes sortes de situations.
Plus ou moins drôles, parfois bizarres, souvent problématiques.
Elles m'ont amené à des reflexions importantes, jusqu'à me poser des questions très étranges.
"Ont-elles un super pouvoir?" Oui, je parle bien de mes fesses.

Au collège, les garçons sifflaient sans cesse mon nom lorsque le professeur demandait un volontaire pour aller au tableau.
D'autres me coincaient pour me tripoter.
Certains venaient même du collège voisin pour vérifier la qualité de ce cul si populaire.

Il y en a qui s'arrêtent au beau milieu de la route, sourire béat aux lèvres, ou mieux qui percutent la voiture de devant.

Il y a eu ceux qui, lorsque j'étais à l'accueil de la banque, venaient 3 fois par semaine pour me demander un chéquier. Comme les tiroirs étaient juste derrière moi... Oh en passant devant la banque pourquoi ne pas s'arrêter et profiter de la vue, ça ne coûte rien.

Et evidemment, le quotidien, les regards pesants, ceux qui te sifflent, te suivent, ou t'adressent des signes ou des paroles qu'il est préférable d'oublier.
Oppression.

La cerise sur le gâteau c'est l'ami qui te demande "mais comment étais-tu habillée?"
Sans commentaire.

Les femmes se battent tous les jours.

Alors voilà je montre mon corps à travers mes photos. Je n'ai pas peur des critiques et des paroles déplacées, j'ai l'habitude depuis l'âge de 11 ans et j'en ai 31.

Je le fais pour ma liberté.
Entre autres.

Même si le cerveau humain est victime de formatage, il est possible de passer outre.
Il faut arrêter de sexualiser systématiquement le corps de la femme.
Et pas d'amalgame, lorsque cela s'y prête je n'y vois aucun inconvénient.

Être sexy, ce ne sont pas les vêtements que vous portez, le maquillage de votre visage ou la coiffure parfaite.
Ce n'est pas quand vous prenez un égoïste avec votre bouche étrange.
Ce n'est pas l'attitude que vous avez dans le but de séduire.
Il ne s'agit pas de montrer ce que les gens veulent voir. La plupart d'entre eux ne savent pas ce qu'ils aiment vraiment.
Vous séduisez toujours plus quand vous ne le cherchez pas.
Et plus vous voulez être sexy, moins vous l'êtes.
Je vois le côté sexy dans le naturel de quelqu'un d'abord. Les femmes ou les hommes bien sûr.
Parce que le sexy n'est pas l'objet de votre désir.
Je vois le côté sexy dans la maladresse, dans le caractère, l'altruisme, la timidité, l'humilité, la gentillesse, l'autodérision, la simplicité.
Je vois le côté sexy dans votre sourire, dans vos larmes, dans vos faiblesses et vos forces.
Dans vos paroles, dans votre façon de voir le monde.
Je vois un côté sexy là où vous pensez que je ne le vois pas. Dans les détails. Dans ta singularité.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Quand j'ai commencé à m'interroger sur les muscles de mon corps et de mon esprit...
.
La cloche retentit.
Nous courrions tous à toute vitesse pour pouvoir s'accaparer un des quelques bolides à l'allure sportive.
Carrosserie Bleue, siège baquet, volant en cuir. Nous raffolions de ces formules 1.
Mais nous étions beaucoup trop nombreux pour elles alors c'était la loi du plus rapide.
Au bout du compte, toujours les mêmes.
Uniquement des garçons.
Et parmi eux, moi.
J'avais 5 ans.
.
C'était à Marseille en 1992,
Et je m'en rappelle comme si c'etait hier.

Honorer son corps,
Par toutes les voies d'or.
Celle du plaisir sexuel,
Est aussi saine que celle de,
Manger, dormir,
Danser, rire,
Créer et aimer.
Honorer son corps,
En l'aimant tel qu'il est,
Et pour ce qu'il est.
En s'adonnant aux plaisirs de la chair,
Seulement avec ceux qui le respectent totalement.
Parce que c'est l'amour qui compte.
Et le respect en est issu.
Et il suffit à lui tout seul,
Pour décider de s'offrir du plaisir sexuel.
En solitaire ou pas,
Avec qui l'on veut et quand on le veut,
Du moment que chacun consent.
Pourquoi notre corps serait-il fait ainsi,
Si ce n'est pour lui donner ce plaisir ?
Pourquoi se fixer des limites fantaisistes qui n'appartiennent qu'à ceux qui les ont créées par peur et ignorance?
Ne seraient-elles pas la cause même des abus et excès à outrance?
Il n'y aucune vérité absolue.
Au delà des croyances et des jugements,
Ne pas suivre sa vérité intérieure,
C'est se blesser.
C'est ne pas s'honorer,
C'est s'éloigner de la vérité et de l'amour.
Et c'est pourtant la voie de la sagesse.
Etre soi offre l'harmonie,
Qui nous fait pratiquer les plaisirs sacrés en tout équilibre et plénitude.
La plus belle philosophie de vie est celle que l'on a tous au fond du coeur,
Lorsque l'on a su retirer les differentes couches superficielles que notre histoire a installé.
Le plaisir sexuel est sacré.

La sensualité n'est pas liée à l'apparence, au physique.
Elle est une nature, qui est perçue ou pas.
Elle est beauté dans tous les corps, quels qu'ils soient.
Ronds, maigres, grands, petits. Hommes, femmes.
Mais pas seulement.
La vie est sensuelle pour moi.
Elle est une énergie qui éveille toutes formes de sensations causées par nos cinq sens.
Le parfum des arbres en fleurs, le chant des oiseaux est sensualité.
L'océan déchaîné est sensualité.
La main glissant dans le creux de mes clavicules est sensualité.
La sensualité est ma conception de la vie.

ELIYA Ca  |  Modèle Artiste auteure  |  eliya.ca.pro@gmail.comFormulaire de contact

Mentions légales - CGV 

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon