• Eliya

SERIE photos - "Motel"

Nouvelle série "Motel" publiée dans la galerie "EVEIL des Sens".

New serie "Motel" published in the "AWAKENING of Senses" gallery.

Une série matinale réalisée dans une chambre d'hôtel lors d'un road trip photos en Italie.

Je ne suis ni maquillée, ni coiffée, je viens de me réveiller.

Il y a des années en arrière, comme beaucoup de femmes, je me sentais mieux avec du maquillage. Je n'en ai jamais fait une obsession ou un complexe car la plupart du temps j'étais très à l'aise sans maquillage avec mes proches, ou dans l'intimité. Et même si je ne me suis jamais beaucoup maquillée lorsqu'il s'agissait de sortir, d'aller travailler, faire des courses, du sport etc, je préférais me maquiller. C'est étrange de voir à quel point le regard de gens qu'on ne connait pas peut nous affecter ou du moins comme on peut l'appréhender sans raison apparente. D'ailleurs dans l'intimité, tous les hommes que j'ai connu m'ont confié qu'ils me préféraient sans maquillage.

C'est surtout étrange de voir à que point la société nous formate et influence notre cerveau. Une société qui, pour vendre toujours plus, nous met dans la crainte de quelque chose qui n'existe pas. Comment vendre toujours plus? En vendant au plus grand nombre, même à ce qui n'en ont pas forcément besoin ou vraiment envie. En créant le besoin donc. En créant une injonction, une universalité, une règle. Ce qui en assure la longévité commerciale. Et parmi les méthodes manipulatrices et agressives du marketing capitaliste, il y a la création du besoin par l'émotion, la peur, la crainte. Les femmes n'ont pas besoin de maquillage pour être belles. Tout comme elles n'ont pas besoin de se raser le pubis pour être désirables. Et il existe tant d'autres injonctions qui leur sont faites. Et aux hommes aussi. Lorsque vous en prenez conscience, lorsque vous vous maquillez pour vous, par envie, par plaisir, alors les choses prennent une autre dimension. Vous prenez de l'assurance, vous vous aimez quoi qu'il arrive. Et ni la société, ni les possibles réflexions extérieures ne pourront vous atteindre. Vous êtes plus fortes, et encore plus belles.

Pour celles qui me lisent (et c'est valable pour les hommes), pour gagner en confiance en vous, voyagez avec votre conscience. Voyagez, et n'arrêtez pas.

A morning series made in a hotel room during a photo road trip in Italy.

I'm not wearing any make-up or hair, I just woke up.

Years ago, like many women, I felt better with make-up. I never made it an obsession or a complex because most of the time I was very comfortable without makeup with my loved ones, or in intimacy. And even though I never did a lot of make-up when it came to going out, going to work, shopping, sports, etc., I preferred to wear make-up. It's strange to see how the look of people you don't know can affect you, or at least how you can apprehend it for no apparent reason. In fact, in intimacy, all the men I've known have confided in me that they preferred me without makeup.

It's especially strange to see how society shapes us and influences our brains. A society that, in order to sell more and more, puts us in fear of something that doesn't exist. How to sell more and more? By selling to as many people as possible, even to those who don't necessarily need or want it. By creating the need. By creating an injunction, a universality, a rule. Which ensures its commercial longevity. And among the manipulative and aggressive methods of capitalist marketing is the creation of need through emotion, fear, dread. Women don't need make-up to be beautiful. Just as they don't need to shave their pubes to be desirable. And there are so many other injunctions that are made to them. And men too. When you become aware of it, when you put on makeup for yourself, out of envy, out of pleasure, then things take on another dimension. You gain confidence, you love yourself no matter what. And neither society nor possible external reflections will be able to reach you. You are stronger, and even more beautiful.

For those who read me (and this is true for men), to gain confidence in yourself, travel with your conscience. Travel, and don't stop.

Une belle série de 32 photos à découvrir!

32 photos to discover !


Bon visionnage!


Eliya


276 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout