• Eliya

VIDEO du mois - P E R D I T I O N

Mis à jour : juin 10

La vidéo du mois est en ligne: "Perdition".


Vous trouverez ci-après une poésie dramatique que j'ai écrite en guise d'illustration. On pourrait appeler cette réalisation "vidéo poême" comme pour "Shadow" mais sans ma voix parlé, seulement écrite.


You will find below a dramatic poetry that I wrote as an illustration. We could call this production "video poem" as for "Shadow" but without my spoken voice, only written.



P E R D I T I O N


J'étais là face au miroir.

Mon reflet ne me parvenait plus,

Pourtant je me voyais.

J'avais besoin de détruire le mode automatique de mes pensées.

J'avais besoin de détruire cette vie robotique.

La mort ne résout rien,

J'en avais l'étrange intuition.

Ne me demandez pas pourquoi,

Il y a des choses que l'on sait, c'est tout.

Pourquoi aimez-vous?

Parce que.

Je crois que mon cerveau m'empêche d'être pleinement moi parfois.

Et je me bats,

Je ne sais même pas contre quoi.

Alors la seule chose qui reste à faire,

C'est me perdre dans le vide,

Jusqu'à oublier mon esprit,

Et oublier l'oublie.

Parce que ma vérité, là, tout de suite,

C'est que je veux être rien.

Ma perdition est l'espoir de mon désespoir.


I was standing there in front of the mirror. My reflection couldn't get to me anymore, Yet I could see myself. I needed to destroy the automatic mode of my thoughts. I needed to destroy this robotic life. Death solves nothing, I had this strangest hunch. Don't ask me why, There are things we just know, that's all. Why do you love? Because. I think my brain prevents me from being fully me sometimes. And I fight, I don't even know against what. Then the only thing left to do, To lose myself in the emptiness, Until I forget my mind, And forget my oblivion. Because my truth, right now, It's that I want to be nothing. My perdition is the hope of my despair.


Voici un court extrait du début de la vidéo ;)

Here is a short extract from the beginning of the video ;)

J'aime la poésie sous toutes ses coutures, même dramatique.

Parce que j'aime les choses pour la vérité qui résident en elles, et cette vérité à mille visages que j'aime dire en poésie, qu'ils soient miens ou pas.

Notez que le poème se termine par une note d'espoir, il m'est difficile d'occulter l'espoir, qui est par nature éternel et infini selon moi.


I love poetry in all its forms, even the dramatic. Because I love things for the truth that resides in them, and that truth has a thousand faces that I love to say in poetry, whether they are mine or not. Note that the poem ends with a note of hope, it is difficult for me to hide the hope, which is by nature eternal and infinite in my opinion.



Bon visionnage! <3


Eliya

282 vues1 commentaire

ELIYA Ca  |  Modèle Artiste auteure  |  eliya.ca.pro@gmail.comFormulaire de contact

Mentions légales - CGV 

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon