• Eliya

Voyage en Polynésie Française <3

Merveille de beauté. Inoubliable.


Je prends enfin le temps de vous raconter mon merveilleux voyage en Polynésie Française!

Tahiti et Moorea.

Trois semaines de pur rêve. A vrai dire, je n'ai jamais rêvé y aller, parce que je ne pensais pas que cela puisse m'arriver un jour. Mais la vie m'a offert une opportunité unique. Un cadeau qui restera gravé!


Le voyage fut long mais lorsque j'aperçu la côte éclairée par la douce lumière matinale de Tahiti, l'émerveillement m'envahit de la tête au pieds, et ne m'a d'ailleurs jamais quitté jusqu'à la dernière minute passée en ce lieu d'exception.


Les tahitiens ont une tradition d'accueil qui permet de vous dépayser tout de suite dès votre arrivée ... Les colliers de fleur de Tiaré destinés à être offerts aux arrivants, répandaient un parfum apaisant, un petit groupe de musiciens jouait de la musique tahitienne, arborant de grands sourires, l'ambiance exotique était assurément là.

J'attendais Yann, ami précieux et photographe, natif de Tahiti. Nous avons quitté l'aéroport, heureux de nous retrouver après 1 an et demi, et nous avons embarqué dans une vieille Dodge que j'ai tout de suite adoré, et qui s’avéra être notre fidèle alliée tout au long de nos aventures polynésiennes.

J'étais littéralement "jet laguée", l'impression d'être ivre, je ne cessais de fourrer mon nez dans les fleurs de Tiaré entourant mon cou, l'odeur était incroyable.


Et nous voilà arrivés chez lui, une belle maison sur les hauteurs de Tahiti, excentrée de la ville de Papeete, avec une vue imprenable sur l'océan. Je croyais rêver: "Quelle chance" me murmurais-je inlassablement.

Je ne cessa de me le dire chaque jour.

Yann, s'était bien gardé de me dévoiler ce cadre magnifique. L'aspect matériel m'important peu, je ne lui avait pas demandé un descriptif de son logement. Ce fut donc une très belle surprise.

Après la visite, épuisée je m'endormi...



Jour 2: Une rencontre miraculeuse.

Le lendemain de mon arrivée, nous avons pris un petit bateau appartenant à ses parents pour une balade dont j'étais loin d'imaginer qu'elle marquerai ma vie à jamais.



Une baleine à bosse et son baleineau... <3

Même les locaux n'ont pas la chance d'en voir dans leur vie. La baleine à bosse est une espèce menacée, il en reste malheureusement peu dans le monde. Il est rare de pouvoir admirer un tel spectacle d'aussi près!

Cette rencontre m'a bouleversé. Ma voix était tremblante, mon souffle était saccadé. Nous avons enfilé nos palmes pour plonger et nous rapprocher d'elles, j'avais terriblement envie d'admirer leurs gigantesques corps sous l'eau mais nous n'étions pas assez rapide. Bien que je me sois retrouvée à une vingtaine de mètres d'elles, je ne pouvais apercevoir leurs corps. Je n'oublierai jamais cette sensation qui me parcourait lorsque je nageais de toute mes forces dans leur direction, j'étais essoufflée, et sous l'émotion et à la fois plus je me rapprochais plus je ressentais à nouveau cette ivresse m'emporter, pleine de gratitude, et d'amour.


Mon séjour commençait de la plus belle des façons.


Les jours qui suivirent ne se ressemblèrent pas, je visitais les lieux, arpentais les marchés, découvrais les traditions, les gens, leurs vies sur ce territoire hors du commun et lointain. Nous scrutions en même temps les spots pour nos shootings, même si Yann avait des plans.




J'ai été frappé par l'abondance de poules et de coqs sauvages dans les rues, les forêts, sur les routes et les plages, absolument partout. Tout comme les chiens errants.

Mais l'abondance concerne aussi toute la faune et la flore, les fruits, les fleurs, la végétation, les poissons, les oiseaux, les geckos.




Nous avons visité le sublime jardin botanique de Tahiti.


Papeete regorge de street art, c'est une culture très présente. Les polynésiens aiment l'art, le dessin, le tatouage, la création de bijoux avec les matériaux locaux, de décoration, d'objet en tout genre.

Le dessin ci-dessous a été réalisé peu de temps avant mon arrivée par une graffeuse française lors d'un événement à but social.


Nous avons attaqué les shootings très rapidement, et avons tenu une cadence journalière. En 20 jours nous avons fait 40 séries photos dans des lieux tous plus incroyables les uns que les autres.

Mon inspiration était telle que j'étais sans limite, et déterminée à créer un maximum dans un environnement que je ne reverrai peut être jamais et avec mon ami que je vois peu. Autrement dit je me suis éclatée, on s'est éclatés.

Shooting "amazone"

Mon inspiration m'a amené à imaginer me faire tatouer le corps entier de façon éphémère afin de réaliser une belle série photo en pleine forêt tropicale. Je voyais déjà le personnage de l'amazone polynésienne, évoluant sur un terrain de jeu idéal, les lianes, les bambous géants, et les cascades.

Et quand j'ai une idée....

J'ai donc contacté le tatoueur le plus réputé de Tahiti, Toa Teremate. Et il a accepté de relever le défi malgré la difficulté, je lui demandais de dessiner en improvisant sur tout mon corps en une matinée. Il fallait que les dessins tiennent car la chaleur était pesante. Il a travaillé durant 5h sans arrêt et le résultat fut superbe.

Ensuite il a fallu que je me couvre d'un paréo très léger car nous devions faire un peu de route et de marche. J'ai souvent tendance à me retrouver dans des situations très atypiques, mais pour la création je ne compte pas. Je me suis donc retrouvée nue couverte de tatouage de la tête aux pieds dans la vieille Dodge à coté de mon acolyte en mode "gainage" pour éviter au maximum que ma peau touche quoi que ce soit. Une fois arrivés, nous avons dû rester très concentrés, être efficace, travailler vite et bien.

Ce shooting était un sacré défi, le genre de défi que j'aime relever.

Voici en exclusivité une vidéo backstage et une photo preview avant la sortie de la série!

Je reprendrai l'écriture de cet article plus tard..!


A très vite!


Eliya







296 vues

ELIYA Ca  |  Modèle Artiste auteure  |  eliya.ca.pro@gmail.comFormulaire de contact

Mentions légales - CGV 

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon